Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘liens’


Allah, exalte soit-Il, dit (sens des versets) :

« […]. Craignez Allah, au nom de qui vous vous implorez les uns les autres et respectez les liens de sang qui vous unissent. Allah observe vos faits et gestes. » (Coran : 4/1)

« Adorez Allah sans rien lui associer. Traitez avec bonté vos père et mère, vos proches, les orphelins, les infortunés, les voisins, proches ou éloignés, le compagnon de proximité, le voyageur démuni et les esclaves en votre possession. En vérité, Allah nâime pas tous ceux qui sont arrogants et orgueilleux. » (Coran : 4/36)

« Quant à ceux qui violent le pacte d’Allah, après y avoir solennellement souscrit, qui rompent les liens qu’Allah a ordonné de maintenir et qui sèment le désordre sur terre ceux-là seront maudits et voué à un affreux séjour » (Coran : 13/25)

« Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » (Coran : 47/22)

Le Prophète, Salla Allahou wa Sallam, a dit :

« Que celui qui veut qu’Allah lui attribue largement Ses dons, que sa bonne renommée lui survive, consolide ses liens de sang.» (Boukhari et Mouslim)

« Les actes des humains sont exposés à Allah chaque jeudi soir et les actes de celui qui rompt ses liens de sang ne sont pas agréés » (Ahmed, Al-Bayhaqi, Al- Boukhar dans son livre Al-Adaboul Moufrad)

«Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu’il reçoive généreusement son hôte. Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu’il maintienne les liens de sang (avec toute sa famille). Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu’il dise du bien ou qu’il se taise». (Rapporté par Boukhara et Mouslim)

« Après qu’Allah, le Très-Haut ait fini de créer les créatures, Ar-Rahim (liens du sang) s’est accrochée au Trône et dit : « Ô Seigneur ! Je cherche Ta protection contre la rupture. » Allah lui répond : « Veux-tu que Je maintienne le lien avec celui qui tient à toi et rompe avec celui qui rompt avec toi ? » Elle répondit : « Oui. » Allah lui dit : « Je te l’accorde. » » Le Prophète, Salla Allahou wa Sallam, ajouta ensuite : « Si vous voulez, lisez ce verset : « Ne craignez-vous pas, si vous vous détourniez de la voie d’Allah, de semer le désordre sur terre et de rompre les liens de sang avec vos proches ? » » (Coran : 47/22) (Rapporté par Mouslim)

«Celui qui respecte les liens de la parenté n’est pas (seulement) celui qui rend le bien par le bien mais c’est celui qui continue à respecter ces liens même quand ses proches les rompent». (Rapporté par Mouslim)

Les versets et hadiths précédents montrent l’importance que l’Islam accorde aux liens du sang et constituent une preuve tangible que le fait de les rompre fait partie des plus grands péchés que tout musulman soucieux de voir ses actions agréées par Allah doit éviter. Dans les lignes qui suivent nous allons essayer de voir ensembles quels sont les liens du sang, Ar-Rahim, que l’on est tenu respecter, comment maintenir et entretenir ces liens comme Allah, exalté soit-Il, a ordonné ?

Le lien du sang qui mérite le plus d’être maintenu et entretenu est celui qui nous lie aux deux parents (le père et la mère). En effet, c’est une obligation en Islam de bien traiter ses deux parents et c’est un grand péché de les maltraiter.

Il est évident que l’on ne peut obéir à nos parents quand ils nous ordonnent de désobéir à Allah. Le Prophète () a dit : « Point d’obéissance à la créature quand il s’agit d’une désobéissance au Créateur ». Mais un tel agissement de leur part ne doit pas nous empêcher de continuer à prendre soin d’eux et à bien nous comporter avec eux.

Allah dit dans le Coran : (sens des versets) :

«Ton Seigneur a décrété : « nâdorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : « Fi !  » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde; abaisse pour eux lâile de l’humilité; et dis : « ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit« .». (Coran : 17/23 et 24)

Le Prophète () a dit : « Malheur puis malheur puis malheur à celui dont les deux parents (ou l’un d’eux) ont atteint avec lui la vieillesse et cela ne lui a pas permis d’entrer au Paradis. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

« Ô Messager d’Allah ! Quelle est la personne qui mérite le plus que je lui tienne compagnie ? ». Il dit : « Ta mère. » – « Puis qui ? » – « ta mère. » – « Puis qui ? » – « Ta mère. » – « Puis qui ? » – « Ton père [puis le plus proche au proche] » (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)

En plus de nos parents (qui sont prioritaires) comme nous venons de dire, le maintien, l’entretien et l’affermissement des autres liens du sang est un devoir conformément aux propos d’Allah, exalté soit-Il, et celles de Son Messager () susmentionnés.

Il y a une divergence entre les Oulémas quant à l’étendu d’Ar-Rahim, mais l’avis le plus juste est celui qui considère qu’elle renferme tous ceux qui ont un lien de sang avec notre père et/ou mère. Les plus proches parmi eux sont évidemment la mère, le père, les grands parents, les enfants et leurs enfants et petits enfants, les frères et sœurs et leurs enfants, les oncles et tantes (paternelles et maternelles) et leurs enfants…

Le respect des liens du sang se fait par plusieurs manières. Il se fait par :

– La visite,

– le bon conseil,

– le soutient matériel et moral dans les moments difficiles et le partage des moments de bonheur,

– la bonne parole et le meilleur comportement,

– l’invitation et la réponse à l’invitation,

– venir au secours (dans la mesure du possible) de celui de nos proche qui a besoin d’aide,

– le Prophète () nous apprend dans un hadith authentique que le fait de donner l’aumône à un proche parent nécessiteux est doublement rétribué du fait qu’il implique en plus de l’acquittement de l’aumône elle-même, un renouement des liens du sang.

D’une manière générale toute forme de bienfaisance avec nos parents est un entretien du lien de sang. Le minimum étant le salut, le sourire et ne pas leur nuire.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :