Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘homme’

 

Nul ne pourra jamais égaler le Prophète Mohammed () en générosité. Tout ce qu’il recevait, il le donnait aux autres et en retirait un plaisir plus grand que ceux qui recevaient ses présents. Jamais personne ne quittait sa maison les mains vides et il faisait toujours passer les besoins des nécessiteux avant les siens.

Sa générosité se manifestait de différentes façons. Parfois, il offrait un présent, d’autres fois, il empruntait une chose et la remboursait généreusement. Parfois, aussi, il achetait quelque chose et payait au vendeur plus que le prix demandé et d’autres fois, il donnait simplement en charité. Il acceptait les cadeaux qu’on lui offrait, mais en donnait toujours plus en retour.

De sa vie, le Prophète Mohammed () n’a jamais répondu non à aucune demande qu’on lui a faite. Il disait souvent qu’il n’était qu’un distributeur et un trésorier et qu’Allah était Celui qui donnait tout. Une fois, un homme vint le voir et aperçut son troupeau de chèvres, dispersé sur une vaste étendue. Il venait lui demander une aide [financière] et le Prophète Mohammed () lui donna, sans hésiter, tout le troupeau de chèvres. L’homme retourna chez son peuple et l’invita à embrasser l’islam, car Mohammed était si généreux, leur dit-il, qu’il donnait à la manière de celui qui ne craint pas pauvreté.

Une autre fois, un homme vint solliciter son aide à un moment où Mohammed () n’avait rien à donner; alors il dit à l’homme de faire en son nom un emprunt qu’il rembourserait lui-même plus tard. ‘Omar, qui était présent, demanda au Prophète Mohammed () si Allah ne l’avait pas chargé d’un fardeau trop lourd pour lui. Mohammed () demeura silencieux. Cependant, un autre homme, qui était lui aussi présent, offrit son aide au premier individu. Devant cette offre, le Prophète sourit largement.

Le Prophète Mohammed () était si généreux qu’il donnait toujours aux gens qui sollicitaient son aide; et même s’il n’avait rien à donner, il promettait de les aider plus tard, quand cela lui serait possible. À quelques reprises, il lui arriva d’acheter un article pour lui-même, puis de l’offrir en cadeau à celui qui venait de le lui vendre. Une fois, il acheta à ‘Omar un chameau qu’il offrit immédiatement en cadeau à ‘Abdoullah, le fils d’Omar. Une autre fois, il acheta quelque chose à Jabir et le lui redonna en cadeau.

Parfois, Allah faisait descendre Ses bénédictions sur la nourriture que partageait le Prophète () avec ses compagnons, ce qui faisait en sorte qu’elle se multipliait et que chacun avait de quoi manger à satiété. Au cours d’une bataille, 130 hommes accompagnaient le Prophète (). Il acheta une chèvre, l’égorgea et demanda que l’on fasse griller son foie. Lorsque le repas fut prêt, il en distribua à tous ses compagnons et en garda même une part pour ceux qui n’étaient pas présents.

Chaque fois qu’il était en possession de quelque chose, il ne trouvait de tranquillité que lorsqu’il l’avait partagé. Oumm Salma, son épouse, rapporta qu’un jour, en rentrant chez lui, le  Messager d’Allah () lui parut agité. Elle l’interrogea à ce sujet et il lui répondit que les sept dinars qu’il avait reçus la veille étaient restés sur son lit jusqu’au soir sans être distribués [en charité]. Et il ne se calma tout à fait que lorsqu’ils furent donnés aux pauvres.

Abou Dharr a rapporté qu’un soir, il marchait en compagnie du Messager d’Allah () lorsque ce dernier lui dit : « Abou Dharr : même si la montagne d’Ouhoud était transformée en or pour moi, je ne voudrais pas qu’il m’en reste un seul dinar après trois nuits, à part ce que j’en garderais pour payer mes dettes. »

Il n’était jamais satisfait tant que l’argent qu’il avait chez lui n’avait pas été complètement distribué. Une fois, il rentra chez lui en trombe après la prière, puis en ressortit presque aussitôt. Devant la surprise des gens qui le regardaient, il leur dit qu’il s’était rappelé, durant la prière, qu’il avait de l’or, chez lui. Craignant de l’oublier et de voir cet or rester chez lui durant toute la nuit, il avait couru jusqu’à sa demeure afin de demander à ce qu’il soit immédiatement distribué en charité.

Aussi, il payait régulièrement les dettes des personnes décédées et demanda à être informé de toute personne qui décédait en laissant des dettes afin qu’il les paie pour elle.

Chaque fois que Mohammed () croisait un indigent, il recommandait à ses compagnons d’être plus généreux et charitables. Ibn ‘Abbas a rapporté avoir entendu le Messager d’Allah () dire : « Le croyant n’est pas celui qui mange à sa faim alors que son voisin est affamé. » Abou Hourayrah a rapporté que le Messager d’Allah () a dit : « Le croyant est simple et généreux, tandis que la mauvaise personne est ignoble et aime tromper. »

Le Prophète Mohammed (), donc, était quelqu’un de si généreux et charitable qu’il ne gardait jamais aucun surplus pour lui-même et le donnait à tous ces gens qui venaient le voir pour solliciter son aide.

2012© IslamWeb ,Tous droits réservés

Publicités

Read Full Post »

En dépit de ses étonnantes réalisations, et malgré les innombrables miracles convaincants et authentiques dont il a été lâuteur, et le succès colossal dont ses efforts furent couronnés, le Prophète Mohammed () ne s’est jamais proclamé Allah, ou l’incarnation d’Allah, ou le Fils d’Allah, mais plutôt un être humain comme les autres, choisi et destiné par Allah, à enseigner la vérité, et d’être un modèle et un exemple pour l’humanité.

Car Mohammad () reçoit certes de la part des musulmans une certaine dévotion. Mais qu’il serait incorrect de mal interpréter: il n’est en effet, qu’un messager d’Allah, humain parmi les humains, comme tous les prophètes d’Allah. Le Coran, compilation des révélations divines, le désigne cependant comme un “excellent modèle” pour l’édification des croyants (Sourate 33, verset 21).

Il ne fut ni plus ni moins qu’un être humain. Mais c’était un homme avec une mission noble et exaltée. A l’instar de Jésus (Alaihi As-Salam) [Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi des prophètes, mais l’accomplir – Matthieu 5:17], il n’avait pas pour mission d’abolir les révélations antérieures ou d’instaurer une nouvelle religion, mais de les confirmer tout en dénonçant les violations qu’avaient subies les Ecritures. Il était chargé de purifier les enseignements des prophètes antérieurs des transgressions, omissions, et additions des hommes au cours des âges. Sa seule mission fut celle de restaurer l’union des hommes derrière lâdoration d’un Dieu Unique, et de leur enseigner la voie vers une vie honnête et intègre selon les lois et les commandements d’Allah Seul. Il se disait toujours Messager et serviteur d’Allah, et ses moindres gestes en témoignaient amplement.

Annoncer au monde que la soumission à Allah Seul est l’action salvatrice d’un péril sinon certain: telle fut sa mission.

Un monde qui nâ pas hésité à déifier des individus dont la vie et la mission se sont égarées dans le mythe et qui, sur le plan historique, n’ont même pas accompli la moitié ou le dixième de ce quâ fait Mohammad ().

Chacun doit sârrêter un moment pour faire connaissance avec cet homme remarquable qui se dit être le messager universel d’Allah. Universel par le message, et parce qu’il fut, et restera, le dernier de la lignée des prophètes d’Allah.

Aujourd’hui, après quinze siècles, l’exemple et les enseignements du Prophète Mohammad () ont survécu sans la moindre modification ni interpolation. Aujourd’hui encore, ses enseignements représentent l’éternel espoir de guérison pour les nombreuses maladies qui rongent l’humanité, tout comme ils l’ont été durant la vie du Prophète Mohammad (). Et ce ne sont pas des vues béates ou apologétiques de musulmans, dictées par un dogmatisme désuet.

Ceci est une honnête revendication, et c’est la conclusion objective et inévitable à laquelle mène toute étude impartiale et critique de l’Histoire des religions. Comme l’en atteste bien de spécialistes non-musulmans.

La seule chose que chacun doit faire en tant qu’être humain sensible, réfléchi et concerné, c’est de sârrêter un court instant et de se demander : toutes ces idées extraordinaires et révolutionnaires, sont-elles fondées et véridiques ?

A supposer simplement, qu’elles étaient justes, et que, ami lecteur, tu ne connaissais pas encore cet homme, que tu ignorais ses enseignements, ou encore que tu ne le connaissais pas suffisamment pour tirer profit de sa force, n’est-il pas temps que tu répondes à ce grand appel vers la vérité et que tu fasses un effort pour le connaître ?

Cela ne te coûtera rien, mais ne fera que marquer l’ouverture d’une ère absolument nouvelle dans ta vie :

– Chasser les clichés diffamatoires à son encontre;

– Faire connaissance avec un ensemble de code éthique capable de t’aider à comprendre le passé, à mieux appréhender le présent, et de t’apporter la sérénité face au futur;

– Mettre dans une perspective adéquate ton état de créature supérieure, dotée de raison, face à l’Absolu, Créateur;

– Comprendre la jonction entre Allah comme Tel et l’humain comme tel, ainsi qu’Allah Lui même l’a définie;

– Comprendre l’insertion de l’Absolu dans le relatif, et l’essence même de la religion de tous les prophètes (que la paix soit sur eux) : la soumission à un Dieu Unique, Créateur de l’Univers.

Venons et partons ensemble à la découverte de la vie de ce merveilleux personnage nommé Mohammad (), car aucune créature de son ampleur nâ jamais posé ses pieds sur cette terre. L’exemple de ses enseignements peut révolutionner ta vie et notre monde, et ce, pour le meilleur.

 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :