Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘finalité’

Nous avons déjà discuté dans un article précédant de la nature de lâpostolat, dans cette discussion nous avons mis en évidence le fait que lârrivée d’un prophète n’est pas un événement banal et que ce n’est pas sa présence qui est essentielle pour chaque pays, chaque peuple, chaque période mais la mise en pratique de sa vie et de ses enseignements. La vie et les enseignements des prophètes sont les phares qui guident un peuple dans le Droit Chemin, et aussi longtemps que ses enseignements et ses directives sont vivants, il est lui aussi, en quelque sorte, vivant. La mort véritable d’un prophète consiste non pas en son décès physique, mais dans la mitigation de ses enseignements et l’interpolation dans ses directives. Les prophètes anciens sont morts car leurs disciples ont adultéré leurs enseignements, interpolé leurs instructions et entaché leur vie exemplaire en y attachant des événements fictifs. Aucun des anciens livres- la Thora (la Bible), Zabour (le Psautier de David), Injil (l’Evangile) n’existent aujourd’hui dans leur texte originel, et même leurs disciples confessent qu’ils ne possèdent pas les originaux. Les biographies des anciens prophètes sont tellement mêlées de fiction qu’un rapport précis et authentique de leurs vies est devenu impossible. Leurs vies sont devenues des contes et des légendes et on ne peut en trouver nulle part un rapport digne de foi. Non seulement parce que les récits en ont été perdus et leurs préceptes oubliés, mais parce qu’on ne peut même pas dire avec certitude quand et où tel ou tel prophète naquit et fut élevé, comment il vécut et quel code il donna à l’humanité. En fait, la mort réelle d’un prophète consiste en la mort de ses enseignements. En jugeant les faits sur ces critères, personne ne peut nier que Mohammed () et ses enseignements ne soient vivants. Ses enseignements sont inaltérés et inaltérables. Le Coran – le livre qui lui a été révélé et qu’il a transmis à l’humanité existe dans son texte originel sans qu’il y manque un iota. Le récit complet de sa vie (ses paroles, ses instructions, ses actions), est conservé avec une exactitude totale, et bien que quatorze siècles se soient écoulés, sa délinéation dans l’histoire est si claire qu’il nous semble le voir de nos propres yeux. La biographie dâucun être humain nâ été aussi bien conservée que celle de Mohammed le prophète de l’Islam (). Dans toutes les phases de notre vie, nous pouvons chercher les directives de Mohammed () et prendre exemple sur sa vie. C’est pourquoi il n’y a plus besoin dâutre prophète après Mohammed, le dernier des prophètes (). Il existe trois raisons -autres que le remplacement d’un prophète décédé- pour lesquelles les prophètes furent suscités. Ces raisons peuvent être résumées comme suit: a) La doctrine des prophètes antérieurs a été interpolée ou corrompue, ou bien ils sont morts et un renouveau s’impose. Dans un tel cas, un nouveau prophète est suscité pour expurger les vies impures des gens, et restituer à la religion sa forme et sa pureté primitives. b) La doctrine du prophète disparu était incomplète, il est nécessaire de lâmender, de lâméliorer ou de la compléter. C’est alors qu’un nouveau prophète est envoyé pour effectuer ces amendements. c) Le prophète précédent fut suscité spécialement pour telle ou telle nation ou territoire, et un prophète est nécessaire pour un autre peuple ou un autre pays [Il peut y avoir un autre cas ou un prophète est suscité pour aider un autre prophète – comme Aaron pour Moïse – mais comme ces cas sont extrêmement rares – dans le Coran on peut en trouver deux seulement – et comme ce genre dâpostolat semble être une exception à la règle générale, nous n’en avons pas fait un cas à part]. Ce sont les trois raisons fondamentales qui font qu’un nouveau prophète est suscité. Un examen attentif des faits montre quâucune de ces conditions n’existe aujourd’hui. La doctrine du dernier des prophètes, Mohammed () est toujours vivante, a été parfaitement conservée sans aucun ajout ni diminution. Les directives qu’il a données à l’humanité sont complètes, sans faille, et sont inscrites dans le saint Coran. Toutes les sources de l’Islam sont intactes et chacune des actions et des instructions du saint Prophète peut être vérifiée sans doute possible. Donc, comme sa doctrine est restée intacte, il n’y a nul besoin de l’envoi d’un nouveau prophète

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :