Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Islam’ Category

C haque personne naît dans des circonstances qui ne dépendent pas de sa propre volonté. La religion de sa famille ou l’idéologie d’état est « projetée » sur elle, malgré elle, dès les premiers instants de son existence dans ce monde. À l’adolescence, la personne, souvent endoctrinée, finit par accepter l’idée que les convictions de sa société sont les croyances correctes que chacun devrait avoir. Toutefois, certaines personnes lorsqu’elles mûrissent et s’exposent à des systèmes où la croyance est autre, commencent dès lors à se poser des questions sur l’exactitude de leurs propres convictions. Les « chercheurs » de vérité atteignent souvent un point de confusion quand ils réalisent que chaque religion, secte, idéologie ou philosophie prétend être la seule et unique voie correcte pour l’homme. Toutes encouragent à faire le bien. Donc, laquelle est la bonne ? Elles ne peuvent toutes être vraies puisque chacune d’entre elles prétend que les autres sont fausses. Alors comment celui qui tend à la recherche de la vérité peut-il prétendre prendre le bon chemin ? Dieu nous a donné à tous un esprit et une intelligence pour nous permettre de prendre cette cruciale décision. C’est la décision la plus importante dans la vie d’un être humain. Son futur dépend de ce choix. Ainsi, chacun de nous se doit d’examiner objectivement les signes qui lui sont présentés, et choisir ce qui lui semble être exact jusqu’à ce qu’une autre preuve surgisse. Tout comme n’importe quelle autre religion ou philosophie, l’Islam aussi prétend être la seule et unique voie vers Dieu. En cela, on peut comprendre qu’elle ne diffère pas des autres croyances. Cet écrit a donc l’intention d’apporter les preuves du bien-fondé de cette prétention. Quoi qu’il en soit, il faudra garder à l’esprit qu’on ne pourra distinguer le vrai chemin qu’en mettant de côté nos sentiments et les préjugés qui souvent nous empêchent de voir la réalité. Après, et seulement après, on pourra utiliser notre intelligence que Dieu nous a accordée et prendre une décision rationnelle et juste. Il existe de nombreux arguments qui peuvent être mis en avant pour soutenir la revendication de l’Islam d’être la vraie religion de Dieu. On en citera que trois parmi les plus évidents : 1. Le premier argument repose sur les origines divines des noms de la religion et de la compréhension de ses significations. 2. Le deuxième concerne l’aspect unique et simple des enseignements de la relation entre Dieu, l’homme et la création. 3. Le troisième argument provient du fait que l’Islam est universellement accessible par tous les hommes et à toute époque. Ces trois arguments sont trois principes clairs de ce que la logique et la raison imposent pour qu’une religion puisse être considérée comme la vraie religion de Dieu. Les pages qui vont suivre permettront de développer ces principes en détail. La suite en téléchargeant le livre en pièce jointe…

http://www.islamhouse.com/document.php?f=data/fr/ih_books/fr-Islamhouse-vraiereligionbilalphillips.doc

 

Publicités

Read Full Post »

ISLAM ET MUSULMANS
En arabe, le mot Islam signifie paix, soumission et obéissance. La religion islamique consiste à accepter, sans réserve, les enseignements et la règle d’Allah, tels qu’ils furent révélés à Mohammed, Son Prophète, .
Est musulman, celui qui croit en Allah et s’efforce d’accorder sa vie entière avec la révélation divine et les paroles du Prophète .
Il doit également se consacrer à édifier la société humaine sur les mêmes fondements.
« Mahométisme » est un terme erroné de l’Islam : il en trahit le véritable esprit.
Le mot « Allah » est le nom réservé à Dieu dans la langue arabe. C’est un terme unique qui ne peut se mettre ni au pluriel ni au féminin.
2/ LA CONTINUITE DU MESSAGE
L’Islam n’est pas une nouvelle religion. C’est essentiellement le même message et la même règle qu’Allah a révélés à chacun de Ses Prophètes:
« Dis nous croyons en Allah, à ce qu’Il nous a révélé, à ce qu’Il a révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux Tribus, à ce qui a été donné par leur Seigneur à Moise, à Jésus et aux autres prophètes. Nous ne faisons aucune différence entre eux et c’est à Lui que nous sommes soumis. » (S 3/ V84)
Le message qui fut révélé au Prophète Mohammed, , contient l’Islam dans toute sa dimension, sous sa forme complète et définitive.
3/ LES CINQ PILIERS DE L’ISLAM
1/ La profession de foi : « Il n’y a pas d’autre dieu que Dieu et  Mohammed est le Messager de Dieu » : Témoigner que nul autre qu’Allah n’est digne d’être vénéré et que Mohammed est Son Envoyé auprès de tous les hommes jusquâu Jour du Jugement.
Que Mohammed soit le Prophète, impose à chaque musulman d’adopter sa vie exemplaire comme modèle.
2/ Les prières : Il est prescrit à chaque musulman d’accomplir la prière par dévotion à Allah cinq fois par jour. Elles vivifient et raffermissent la croyance en Allah, comme elles perfectionnent la moralité de I’homme en purifiant son cœur et l’écartant de la tentation du péché et du mal.
3/ Le jeûne du mois de Ramadhan: Pendant le mois du Ramadhan, non seulement les musulmans sâbstiennent de nourriture, de boisson et de tout rapport sexuel de lâube jusquâu crépuscule, mais encore ils se gardent des mauvaises intentions et des désirs pernicieux. C’est une doctrine de piété, de sincérité et de dévotion qui développe une saine conscience sociale et cultive la patience, Iâltruisme et la volonté.
4/ La Zakate: C’est un devoir religieux pour chaque musulman de s’acquitter- en aumône purificatrice – de 2,5% de ses biens dépassants le Nissab (Quorum) s’ils sont restés en sa possession durant une année. Les bénéficiaires de la Zakat sont mentionnés dans le verset coranique (9/ 60)
5/ Le Hadj (Pèlerinage) à la Mecque: Le musulman qui possède la capacité de le faire doit lâccomplir au moins une fois dans sa vie.
En plus des cinq piliers de l’Islam, toute action conforme à la législation d’Allah est considérée comme un acte cultuel.
L’Islam prescrit la croyance en un Dieu Unique et Souverain. Cette foi apprend à l’homme la véritable signification de l’univers et la place qu’il y occupe.
Cette croyance le libère de toutes ses peurs et de toutes ses superstitions en lui faisant percevoir l’Appui d’Allah Le Tout-puissant tout en lui rappelant les obligations qu’il a envers Lui.
La foi doit s’exprimer et s’illustrer en actes. La foi seule ne suffit pas.
La croyance en un Dieu Unique exige que l’on considère l’humanité tout entière comme une seule et même famille sous l’Autorité de Dieu Le Tout- Puissant, Le Créateur et Le Pourvoyeur des hommes.
L’Islam rejette l’idée d’un peuple élu : la seule voie du salut est la foi en Allah et l’accomplissement des bonnes actions. Ainsi s’établit une relation directe avec Dieu, sans qu’il y’ ait besoin dâucun intercesseur.
4/ L’HOMME EST UN VICAIRE « KHALIFFA » QUI POSSEDE UN LIBRE ARBITRE
L’homme est l’une des plus parfaites créations d’Allah. Allah l’a doté des potentialités Ies plus riches et lui a accordé une liberté relative dans ses volontés, ses actions et ses choix.
Allah lui a montré le chemin de la rectitude, lui a enjoint de la suivre et l’a mis en garde contre tout sentier qui l’écarte de ce chemin. La vie du Prophète Mohammed, , représente le modèle excellent à suivre celui qui s’y conforme s’instaure sur la voie de la réussite et du salut.
L’Islam établit le caractère sacré de la personne humaine: il attribue des droits égaux à tous les hommes sans distinction de race, de sexe ou de couleur.
La loi divine énoncée dans le Coran et illustrée par la vie du Prophète, , est souveraine en toutes les circonstances.
Elle sâpplique aux nobles de ce monde comme aux plus humbles, au prince comme au paysan, à celui qui commande ainsi qu’à celui qui est commandé
5/ LE CORAN ET LE HADITH:
Le Coran est la dernière révélation de Dieu et la source fondamentale de la législation islamique.
Le Coran traite des bases des croyances, de la moralité, de l’humanité, du culte, de la connaissance, de la sagesse, de la relation entre Dieu et l’homme et des rapports humains sous tous leurs aspects.
Une part importante de ce Livre Saint qu’est le Coran est consacrée à des préceptes d’une grande portée sur lesquels peuvent se fonder les meilleurs systèmes en matière de justice sociale, d’économie, de politique, de législation, de jurisprudence, de droit et de relations internationales.
Le Prophète Mohammed, , était un analphabète qui ne savait ni lire ni écrire. Néanmoins, c’est de son vivant et sous son contrôle que le Coran fut communiqué à la garde de la mémoire de ses Compagnons et transcrit par ses disciples.
Le texte authentique et intégral du Coran est accessible à tous en langue arabe, langue qu’Allah a choisi pour sa révélation.
Des traductions du Coran sont largement répandues en de nombreuses langues.
Les Hadiths : Ce sont les approbations, les paroles et les actions du Prophète Mohammed () soigneusement réunis et rapportés par ses pieux Compagnons. Ils expliquent et développent le sens des versets coraniques.
6/ L’IDEE DE CULTE:
L’Islam n’enseigne pas un simple ritualisme et ne peut pas s’en contenter.
Il souligne l’importance de l’intention et de lâcte.
Rendre un culte à Dieu: c’est Le connaître, Lâimer et exécuter Ses lois dans toutes les circonstances de la vie ! C’est commander le bien, faire obstacle à l’injustice et à l’oppression, c’est pratiquer la bienfaisance et la justice, en un mot c’est se soumettre à Dieu tout en servant 1’humanité.
Le Coran exprime cette idée de manière sublime dans le passage suivant :
« La bonté pieuse ne consiste pas à tourner son visage vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour Dernier, aux Anges, au Livre et aux Prophètes, de donner de son bien, quelque amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux et aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Salate et de s’acquitter de la Zakate. Et ceux qui respectent les engagements qu’ils contractent, ceux qui se montrent patients dans l’épreuve, dans lâdversité et dans la détresse. Ceux-là sont sincères. Ceux-là craignent Dieu. » (S 2/ V177)
7/ LE MODE DE VIE ISLAMIQUE
L’Islam définit une ligne de conduite précise qui sâpplique à tous les hommes et que chacun doit suivre en toutes conjonctures (de la vie).
Cette norme est d’une large portée: elle inclut les domaines sociaux, économiques, politiques, moraux et spirituels.
Le Coran rappelle à l’homme le dessein de son existence ainsi que ses devoirs et obligations envers son Créateur, envers soi-même, envers ses parents et ses proches ainsi qu’envers sa communauté et ses semblables.
L’homme se conforme à ces règles de conduite fondamentales pour donner un sens à sa vie et pour relever le défi de mettre en pratique ces idéaux élevés pendant son existence.
En Islam, la vie humaine constitue – non pas un assemblage de fragments disparates et rivaux – mais tout un ensemble harmonieux.
Le sacré et le profane ne sont pas des dimensions disjointes en l’homme : ils se conjuguent dans la nature de l’être humain.
8/ UNE PERSPECTIVE HISTORIQUE
Le Prophète Mohammed () est né en lân 570 après Jésus-Christ dans la Ville de la Mecque en Arabie.
Issu d’une famille de la noblesse, il reçut la première révélation à l’âge de quarante ans. Des qu’il eut commencé à prêcher l’Islam, lui et ses disciples furent persécutés et ils eurent à faire face à de rudes épreuves.
De ce fait Allah lui ordonna d’émigrer – Hidjra – à Médine.
En une courte période (23 ans), il acheva sa mission de Prophète et mourut à l’âge de 63 ans.
Sa vie fut exemplaire en tant que vraie incarnation des enseignements coraniques : pour cette raison Allah, Exalté soit-Il, a prescrit aux croyants de le prendre comme modèle et de suivre son exemple.
9/ L’ISLAM REPOND AUX QUESTIONS ACTUELLES :
La fraternité humaine: Un des grands problèmes auxquels on est aujourd’hui confronté est le racisme.
Les pays développés ont, certes, envoyé l’homme sur la lune, mais ils sont malheureusement incapables de mettre fin à la haine et aux luttes entre les humains.
Durant quatorze siècles, l’Islam a prouvé concrètement comment vaincre le racisme. Chaque année, à 1’occasion du Hadj, on assiste au miracle islamique de la vraie fraternité entre toutes les races et toutes les nations.
La Famille: La Famille, élément de base de toute civilisation, se désintègre dans les pays occidentaux.
L’organisation familiale islamique établit un équilibre harmonieux entre les droits de l’homme, de la femme, de l’enfant et de tous les parents.
L’Islam encourage Iâltruisme, la générosité et lâmour dans un cadre familial bien structuré.
10/ UNE VISION COHERENTE DU MONDE:
Dans leur vie, les êtres humains se conforment à leur vision du monde.
Le drame des sociétés laïques est qu’elles n’ont pas réussi à harmoniser les divers aspects de la vie. Le profane et le sacré, le scientifique et le spirituel apparaissent comme des dimensions conflictuelles.
Or l’Islam met entièrement fin à ce conflit par la cohérence qu’il confère à la vie humaine.
11/ LE POUVOIR D’ATTRACTION DE L’ISLAM
L’Islam possède un immense pouvoir dâttraction pour quiconque assoiffé de savoir.
II apporte une solution à tous les problèmes de la vie.
Il guide à une vie meilleure et distinguée qui glorifie Allah, Le Créateur Tout Puissant et le Pourvoyeur Miséricordieux.
C’est à juste titre que les non-musulmans raisonnables disent que l’Islam est une religion rationnelle !

Read Full Post »

L’obéissance
au Messager d’Allah (1ière partie)

Ledevoir d’obéir au Messager de son vivant

Du vivant duMessager d’Allah,,les Compagnons apprenaient les lois islamiques à partir du Noble Coran que leurtransmettait le Messager d’Allah .

Souvent, les versets coraniques révélés étaient globaux et non détaillés, absolus sans restriction.

Par exemple,l’ordre d’accomplir la prière est général, Moudjmal, et le Coran neprécise pas le nombre d’unités dans la prière, Rakaâtes, ni sesmodalités, ni ses horaires.

De même,l’ordre de donner l’aumône légale [Zakate] est absolu [Moutlaq]sans

restriction précisant le seuil minimum de richesse à partir duquel l’aumône

légale est une obligation. Aussi, le montant de la Zakate et sesconditions ne sont pas mentionnés.

C’estégalement le cas pour de nombreuses autres lois islamiques qui ne peuvent être
appliquées sans prendre connaissance d’une explication précisant leurs conditions, leurs piliers et les choses qui les annulent.

Il était indispensable pour eux de se référer au Messager d’Allah,,pour connaître les lois d’une façon détaillée et claire.

Par ailleurs,de nombreux incidents non traités par le Coran survenaient aux Compagnons. Ilétait indispensable d’expliciter le jugement islamique dans ces situations par
la voie du Messager d’Allah,
, sachant qu’il transmet de lapart de Son Seigneur et qu’il est le meilleur connaisseur des finalités de la législation d’Allah, sa voie et ses objectifs.

Allah, Exaltésoit-Il, a défini dans Son Noble Livre la mission du Messager,,vis-à-vis du Coran à savoir qu’il est chargé de l’expliciter et d’expliquer sesfinalités et ses versets. C’est pourquoi Allah, Exalté soit-Il, dit dans SonLivre :  » Et à toi, Nous avons révélé le Coran, afin que tuexplicites aux gens ce qui a été révélé pour eux et afin qu’ils réfléchissent.  »
[Coran 16/44].

Allah aégalement indiqué que la mission du Prophète,,est de montrer la vérité lorsque les gens divergent : «  Et Nous n’avons fait descendre sur toi le Livre qu’afin que tu leur montres clairement le motif de leur dissension, de même qu’un guide et une miséricorde
pour des gens croyants » [Coran 16/64]

Allah a rendu obligatoire le fait de se conformer au jugement du Prophète,,
devant toute divergence :  » Non !… Par ton Seigneur ! Ils neseront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs
disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle gêne de ce que tu auras décidé, et
qu’ils se soumettront complètement.  » [Coran 4/65].

Il nous
informe aussi que le Coran et la Sagesse furent donnés au Messager afin qu’il
enseigne aux gens leur religion :  » Allah a très certainement
fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi
eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et
la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident.  » [Coran
3/164]

La majorité
des savants et des exégètes ont affirmé que « la Sagesse » est autre chose que le
Coran, à savoir ce qu’Allah a dévoilé à Son Messager comme secrets de la
religion et jugements de sa législation, chose que les savants désignent par « la
Sunna ».

L’imam
Ach-Chafiï, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : « 
Il [Allah] a mentionné « le Livre », il s’agit du Coran. Il a aussi cité « la
Sagesse ». J’ai entendu des savants du Coran parmi ceux que j’agrée dire : la
Sagesse c’est la Sunna du Messager d’Allah et ceci ressemble à ce qu’Allah a dit
et Allah sait mieux. En effet, le Coran fut dâbord mentionné puis la Sagesse et
Allah a mentionné Son bienfait sur ses créatures qui est de leur enseigner le
Livre et la Sagesse, il est possible – et Allah sait mieux- que la Sagesse ici
soit la Sunna du Messager d’Allah car elle va de paire avec le Livre et parce
qu’Allah a rendu obligatoire l’obéissance à Son Messager et a imposé aux gens de
suivre ses ordres. Il n’est donc pas possible de dire que quelque chose est
obligatoire sauf si c’est le Livre d’Allah et la Sunna de Son Messager car comme
nous l’avons évoqué, Allah a fait que la foi en Son Messager aille de paire avec
la foi en Lui
. « 

Il est clair
dans les propos de l’imam Ach-Chafiï, qu’Allah lui fasse miséricorde, qu’il
affirme catégoriquement que la Sagesse c’est la Sunna, car Allah l’a liée au
Livre par une conjonction de coordination « et », ce qui exige une différence
entre Livre et Sagesse. Aussi, cela ne peut être autre chose que la Sunna car
elle est citée comme un bienfait d’Allah qu’Il nous a enseigné et comme Il
n’accorde généreusement comme Bienfait que ce qui est vrai et correct, la
Sagesse doit être obligatoirement suivie tout comme le Coran. Comme Allah ne
nous a ordonné que le fait de Suivre le Coran et le Prophète,

, il en découle que la Sagesse
est constituée des paroles et actes émanant du Prophète en guise de législation.

Ainsi, leMessager d’Allah,,
a donc reçu le Livre et une autre chose avec lui qu’il convient de suivre. Ceci
a été établi explicitement dans la Parole d’Allah, Exalté soit-Il, décrivant son
Messager:
 » Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable,
leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises et leur ôte le
fardeau et les jougs qui étaient sur eux.  » [Coran 7/157].
La description
ici a une dimension générale englobant tout ce que le Prophète,
,
rend licite ou interdit, que cela provienne du Coran ou d’une inspiration
qu’Allah lui accorde.

Abou Dawoud a
rapporté selon Al-Miqdam Ibn Maâdi Karib que le Messager d’Allah,
,a dit :  » J’ai reçu le Livre et son équivalent avec lui. « 

Ceci est
prouvé par le fait qu’Allah a rendu obligatoire pour les musulmans les ordres et
les interdictions du Prophète :  » Prenez ce que le Messager
vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en… » [Coran 59/7].

Allah a liél’obéissance au Messager d’Allah,,à Son obéissance et ce dans de nombreux versets :  » Etobéissez à Allah et au Messager afin qu’il vous soit fait miséricorde !  » [Coran3/132].

Allah nous a
incité à nous conformer à l’ordre du Messager d’Allah,,quand il nous appelle : « Ô vous qui êtes croyants !Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne lavie.  » [Coran 8/24].

Allah a également considéré l’obéissance au Messager d’Allah, , comme une
obéissance à Lui et le fait de le suivre une manifestation de l’Amour pour Allah
: « Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah » [Coran 4/80]

et  » Dis : ’Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah
vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés’.  » [Coran 3/31]

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :